AccueilPortailFAQS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Seconde partie : Premières séléctions.

Aller en bas 
AuteurMessage
Merlin

avatar

Masculin
Nombre de messages : 3
Age : 209
Date d'inscription : 28/07/2009

FICHE PERSONNAGE
Relations :
Equipement:
Techniques:

MessageSujet: Seconde partie : Premières séléctions.   Sam 15 Aoû - 17:18

- Ca pue, c'est humide, y a pleins de cadavres, 'fait noir... Quel endroit de merde.
- ...

Le bruit des pas de Brisinganoth, Merlin, et de toute la troupe des apprentis horlogers désireux d'obtenir le pouvoir légendaire de ses êtres résonnaient dans l'escalier lugubre et froid menant au sous sol. Les deux enfants d'Onës précédant tout le groupe, Merlin râlant comme à son habitude. Les chaines de la soeur de l'enchanteur claquait sur la pierre à chaque fois qu'elle descendait une marche, produisant un cliquetis régulier qui semblait sans fin. Les explications n'ayant pas encore était donnée sur cette épreuve, les apprentis horlogers avançaient sans savoir vers quoi ils allaient. Tant mieux pour eux, me direz vous.

Quelques minutes plus tard, Brisinganoth posait enfin le pied sur le sol, quittant les marches alors que ses chaines les heurtèrent une derrnière fois, avant de frotter sur le sol dans un grincement. Posa un instant son regard sur Merlin qui n'était pas le moins du monde concentré, elle finit par se stopper, laissant le temps aux apprentis horlogers de se rapprocher pour découvrir les lieux.
Plusieurs passages, semblable à des entrées se trouvaient devant eux, séparés les uns les autres par des murs verticaux. Des murs recouvert de papiers peins écaillés, certains au contraire jonché de cadavre d'hommes comme de créatures et d'autre, au contraire, parfaitement bien peins. Un lieu qui restait intriguant, assez glauque en soit. Malgré certains passages plus accueillant et d'autre moins engageant, tous dégageaient une sinistre et détestable impression.
Brisant les légers murmures assez hésitant et paniqués qui régnaient entre les participants au fond de la salle, un cri - voir un hurlement - de bête se fit entendre. Un hurlement faisant frissonner même les plus courageux d'entre tous. Ici, les créatures étaient réellement puissantes, et même les meilleurs auraient des difficultés. Lentement, Brisinganoth se retrouna vers la petite troupe, son regard passant dans les rangs, fixant tour à tour les êtres présents.

- Vous vous trouvez dans les sous sols de l'horlogerie, là où se déroulera votre première épreuve. Ce qui se trouve devant vous est un labyrinthe, accessible par dix entrées qui se trouve juste ici.

Laissant le temps aux jeunes horlogers le temps d'intégrer ses premières informations. Un léger silence planant un moment, alors que le regard de Brisinganoth passait sur les dix entrées du labyrinthe. Puis, tournant de nouveau son visage vers les apprentis dans un cliquetis de chaines, elle scruta de nouveau l'assemblé, avant de reprendre la parole d'une voix fluide, et complètement vide - dépourvu d'émotion - sans être froide pour autant. Une voix parfaitement neutre pour une annonce qui allait pourtant en faire frémir plus d'un...

- Ce labyrinthe est remplie de créatures, qui chercherons à vous tuer. Tous ceux qui rateront l'épreuve seront coincé dans ce labyrinthe jusqu'à ce que le nouvel horloger soit élu, sans aucune chance de s'enfuir. Beaucoup périrons... Les épreuves durent sur plusieurs jours ici, bien que dehors, il ne se sera pas écoulé une seule seconde. Et évidement, vous ne pourrez pas tous passer ses qualifications... Alors vous devrez survivre ici sur une longue durée.

Cette fois ci, ce ne fut pas un léger silence qui planat, mais bel et bien un silence lourd et pesant, où on pouvait déjà sentir la peur naitre chez certains. Mais s'ils avaient déjà peur et qu'ils voulaient abandonner, alors ils ne pourraient jamais survivre aux épreuves des horlogers...

- Des créatures bien plus fortes que la moyenne se trouve en nombre réduit dans ces lieux. Chacun d'eux possède, dans un de ses organes ou une partie de son corps, une petite boite... Ce sont ces boites que vous devez rechercher. Evidement, les créatures qui possèdent les boites sont redoutables, et ne vous laisseront pas faire... Ainsi, vous devrez les tuer, puis trouver la boite qui se trouve dans leur corps.

Elle fractionnait bien les explications, pour que tout entre petit à petit dans leur crâne. Ce n'était pas compliqué en soit, mais beaucoup devait déjà avoir les idées ailleurs. Ce silence pesant se faisait sentir, encore et encore, jusqu'à ce que la fille d'Onës le brise de nouveau, un léger sourire carnassier aux coins des lèvres.

- Une fois la pièce récupérée, elle vous guidera vers la sortie du labyrinthe. Mais... Attention à ne pas vous la faire dérober, qui sait, seuls les meilleurs peuvent réussir cette épreuve... Quiconque tentera de sortir du labyrinthe en suivant quelqu'un sans avoir une des pièces de l'horloge se vera tuée aussitôt de mes mains. Vous savez que je ne plaisante pas... souffla-t-elle en laissant un nouveau silence pesant planer, alors que son sourire s'accentua de manière visible. Oh, et bien sur... Il n'y a que cinq pièces d'holorge dans se labyrinthe.

Et voilà, elles leur avaient annoncés... Ils ne seraient jamais en sécurité avant d'avoir quitté se labyrinthe, et encore, se ne serait qu'ephémère. Ceux qui oseront tricher se verront aussitôt tué, et ceux sans la moindre hésitation, aucun n'étant capable de faire face à la puissance des horlogers... Et surtout, que sur le nombre impressionant qu'ils étaient au départ, seul un nombre infime s'en sortirait.

- Que l'épreuve... Commence.

Le souffle des créatures, le bruit de leur bave dégoulinant sur le sol, leur yeux luisant dans chaque recoins du labyrinthe... Non, ce ne serait pas une partie de plaisir pour les apprentis holorgers. Mais c'est à partir de maintenant que tout allait commencer...


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valer
.: Corrompus:.

.: Corrompus:.
avatar

Masculin
Nombre de messages : 185
Age : 25
Date d'inscription : 19/11/2008

FICHE PERSONNAGE
Relations :
Equipement:
Techniques:

MessageSujet: Re: Seconde partie : Premières séléctions.   Sam 15 Aoû - 21:01

*Pas terrible la déco...*

Constata Valerius dans sa tête.il avait suivit le groupe.Ces Katars était affutés,Les deux parties de son fusil étaient nettoyé et solidement accroché dans sont dos.Il était maintenant prêt à traversé les épreuves qui seront peut être les plus difficiles de sa vie.Il avait pensé à une chose.Que finnalement être horlogers pourrait lui conférer un tas d'avantage ! Mais pour l'instant c'est une question de survie.Il va réussir ces épreuves,il n'a pas le choix.Après il verra...

Les voila donc tous dans une salle immonde ou jonché déjà quelques cadavres.L'angoisse montait déjà.Ce que le cri d'une bête féroce au loin n'arrangea pas.

- Vous vous
trouvez dans les sous sols de l'horlogerie, là où se déroulera votre
première épreuve. Ce qui se trouve devant vous est un labyrinthe,
accessible par dix entrées qui se trouve juste ici.

*Un labyrinthe ? Fastoche...*

Valerius réfléchissait trop vite.il ne pensa pas au hurlement précédant.

- Ce labyrinthe est
remplie de créatures, qui chercherons à vous tuer. Tous ceux qui
rateront l'épreuve seront coincé dans ce labyrinthe jusqu'à ce que le
nouvel horloger soit élu, sans aucune chance de s'enfuir. Beaucoup
périrons... Les épreuves durent sur plusieurs jours ici, bien que
dehors, il ne se sera pas écoulé une seule seconde. Et évidement, vous
ne pourrez pas tous passer ses qualifications... Alors vous devrez
survivre ici sur une longue durée.

*Ah ok...Forcement...*

Le silence devint pénible.Pour certain maintenant c'était le moral qui était au plus bas.Valerius le sentait,alors il essaya de positiver.pour ne pas se laisser abattre.

*Ils ont peur... je suis entouré d'incapable ... Mais moi je n'ai pas peur,oh non...*

La femme au chaines continua ces explications.C'était les détails les plus importants.Seulement cinq d'entre eux sortiront vivant de ce labyrinthe...

- Que l'épreuve... Commence.

Le silence retomba.Valerius respira un grand coup,et rassemblant tout son courage,il marcha d'un pas assuré vers la dixième porte à droite.et disparue dans les ténèbres...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://valer028.skyrock.com/
Raion Kana
.: Pure:.

.: Pure:.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 119
Age : 26
Date d'inscription : 09/06/2009

FICHE PERSONNAGE
Relations :
Equipement:
Techniques:

MessageSujet: Re: Seconde partie : Premières séléctions.   Mar 18 Aoû - 11:38

Sitôt réveillée, Raion avait prit soin de se placer aussi prêt que possible des magiciens. Simple précaution qui lui permettrait non seulement d'échapper à une foulle trop compacte si elle était restée au centre, et de toujours les avoir en ligne de mire, de manière à ne pas se perdre. La jeune femme était sur ses gardes même si elle avait largement eu le temps de faire sa sieste sans qu'un petit malin ne vienne l'embêter. Du coup, c'est en pleine forme mais de mauvaise humeur qu'elle s'engagea à la suite des magiciens, au coeur de ces sous-terrains perdus dans l'obscurité.

Ils ne cessaient de descendre, la température descendant proportionellement, malgré leur nombre. Des cliquetis de chaînes résonnaient à chaque pas, angoissant plus qu'autre chose leur charmant troupeau...

Mais que faisait-elle là, bon sang?

Enfin, les escaliers disparurent, laissant place à de vastes tunnels... et les restes de quelques malheureux humains, leur prédécesseurs, sûrement...

S'appuyant tranquillement à un mur sur le côté, la jeune femme écouta de la même manière que dans le hall le discours de la magicienne, impassible, mais jaugeant le reste des candidats. Il y aurait forcément des affrontements, et savoir quelles pouvaient être les aptitudes de ces pauvres hères pouvait aider... Et puis zut, elle aviserait au moment, ils étaient trop nombreux.

Sitôt le discours fini, Raion vérifia son équipement et plaça ses holsters de manière à pouvoir parer la moindre attaque. Son fouet apparut à sa hanche. Ensuite, regardant distraitement les passages, elle chercha celui qu pourrait lui convenir. Certains étaient plus en état que d'autres, mais ça ne voulait rien dire. un passage en bon état pouvait signifier le peu de passage comme un danger foudroyant, mais aussi une certaine sécurité. Or, un passage abîmé pouvait ausis être l'un de ces trois choix... Il faudrait y aller à l'odorat. Et au peu de fréquentation, bien sûr, elle ne tenait pas à tomber sur un groupe complet pendant ses errances.

Elle tourna autour des entrées, yeux fermés, sentant brièvement les âmes passer près d'elle, empruntant tel ou tel chemin... Enfin, elle s'immobilisa face à celui qui lui paraissait le moins nauséabon. Ce serait donc le second.

Raion s'y engagea sans un seul regard en arrière, on pouvait la suivre si on le souhaitait, elle n'y ferait pas attention. En revanche, le premier qui oserait la toucher finirait en pature pour les créatures...

La suite...

Qui vivra verra.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Seconde partie : Premières séléctions.   Ven 21 Aoû - 19:01

Violine se trouvait à la périphérique de la troupe qui descendait dan les sous-sols. Tout le monde se collait, si bien que la jeune Néko et son poids plume étaient plus porté par la foule qu’elle ne marchait. Finalement, tout ce petit monde arriva à destination. En jouant des coudes, la jeune femme réussit à s’extraire de la foule et se retrouva dans les premier rang. A coté d’elle se trouvait une autre Néko. Violine la regarda quelques instants. Sa compatriote semblait être terrifiée … La Néko haussa les épaules. Ils étaient là pour accéder à un pouvoir sans égal, pas pour faire mu muse. Ceux qui avaient peur ne valait rien. Violine avait réfléchi pendant le temps libre qu’elle avait eu. Elle ne savait pas si c’était le fait d’être dans une bulle de temps, mais tout lui semblait être comme dans un rêve … Ou plutôt un cauchemar vu l’environnement. La Néko détailla les environs. Dix ouvertures se trouvaient derrière la madame qui semblait être la maîtresse des lieux. N’étant pas plus avancé, la jeune femme reporta son attention sur la dame en question. Un hurlement se fit soudain entendre, faisant tressaillir la Néko, autant d'appréhension que d’excitation.
La Néko écouta le discours de la femme qui semblait être la maîtresse des lieux. Donc un labyrinthe. Avec le magnifique sens de l’observation que possédait Violine, elle était bien barrée tiens. Enfin bon, elle pensait bien qu’elle pouvait s’en sortir seul. Le hasard est un bon compagnons parfois. Ensuite les créatures. C’était donc une partie de chasse, où elle serait la proie et la traqueuse en même temps. Pour une Néko joueuse, c’était excitant. Cela pouvait passer pour complètement fou, mais la jeune femme avait hâte de commencer. C’était un bon moyen de tester ses capacités et de voir de quoi elle était capable. La plus grande partie de chasse de sa vie sûrement. Même le fait de devoir passer plusieurs jours avec les créatures ne doucha pas son envie. Quand la dame annonça qu’il n’y avait que cinq pièces, Violine la regarda interrogativement. Cinq pièces pour autant de monde … Wha c’était vraiment que les meilleurs qui pourront survivre là. Elle devait donc jouer sur la vitesse pour attraper une pièce avant les autres. C’était la pièce ou la vie.
Puis la maîtresse des sous-sols donna le signal tant attendu par Violine. Celle-ci se tourna vers les dix entrées. Alors … Prendre un chemin rassurant qui se pourrait être un piège ou prendre un chemin sombre qui pourrai l’emmener vers une mort certaine ? Génial les choix hein ? Violine fit un pas en avant, réfléchissant. Un guerrier s’engagea dans la dixième et une jeune femme vers le second. Ils étaient donc à exclure de ses choix. C’était stupide de suivre les autres, surtout que ces personnes semblaient savoir se défendre et risquaient de ne pas mourir en tombant sur un monstre.

¤ Am Stram Gram, Pic Et Pic Et Colé Gram … ¤

Tout en fredonnant la chanson, la jeune femme pointait successivement les différentes entrées, sauf la n°2 et la n°10. Le hasard fit que ce fut la neuvième. La Néko vérifia rapidement son équipement et quand elle fut prête, elle s’avança dans les Ténèbres sans un regard en arrière. Dans ce cas là elle préférait la solitude. Après quelques pas, elle entendit les grognements des différentes bêtes. Violine dégaina ses deux sabres et fit un sourire carnassier tout en continuant d’avancer.

¤ C’est partit, que le jeu commence. ¤
Revenir en haut Aller en bas
K.
.: Corrompus:.

.: Corrompus:.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 29
Age : 26
Date d'inscription : 06/07/2009

FICHE PERSONNAGE
Relations :
Equipement:
Techniques:

MessageSujet: Re: Seconde partie : Premières séléctions.   Sam 22 Aoû - 23:30

Chaque pas devenait une véritable épreuve. Face à la puanteur, la saleté, l'immondice du lieu. L'instinct de K. lui criait, lui hurlait de fuir tant qu'il en était encore temps : néanmoins, il savait qu'il avait été trop tard au moment même où il avait posé le pied dans l'enceinte de l'Horlogerie.
En même temps qu'il s'enfonçait dans les souterrains, suivant le groupe de prétendants, K. scrutait son environnement : tant de cadavres, récents ou déjà méconnaissables, réunis dans si peu d'espace le révulsaient. Si en plus de puissantes créatures, il devait lutter contre l'évanouissement, la bataille serait longue... Et il n'était pas le seul, loin de là.

Lorsque l'un des Horlogers prit la parole, K. écouta avec plus d'attention que la première fois : hier, il pensait à une quasi-plaisanterie ; aujourd'hui, c'était le droit à la survie qu'il disputait. Le discours tenu n'était qu'une suite de détails matériels. Mais K. prit conscience de son infériorité flagrante : ni elfe, ni démon, ni dragon, ou quelqu'autre être magique, il n'était qu'un simple humain, et malgré un équipement qu'il maîtrisait parfaitement, il se sentait pauvrement armé. Les créatures seraient puissantes ; son parcours long, et la fatigue harassante. Une peur indescriptible le tenaillait : allait-il vivre ? souffrir ? mourir ? revoir la lumière du jour ? Cette peur, il n'en laissa rien paraître ; du moins, il essayait. Les battements rapides de son cœur martelaient sa poitrine, ses tympans. K. décida d'en faire son moteur, une raison de plus pour vaincre. Il avait décidé, la veille, qu'il se battrait jusqu'au bout, jusqu'à sa mort : il s'en tiendrait là.

Dès lors, son attention se porta et se focalisa sur son environnement. S'il savait qu'il ne s'imposerait pas par sa puissance, il le ferait par son intelligence. De nature à ne respecter que ses propres choix, d'une manière ou d'une autre, K. ne voulait absolument pas suivre un groupe dans l'un des couloirs. Avec du recul, il considérerait sa décision comme immature et stupide, surtout s'il voulait mettre son intelligence à profit : mais dans le feu de l'action, le seul être à avoir du recul, c'était Dieu lui-même. K. esquissa un sourire à cette pensée : finirait-il dieu, un jour, lui aussi ?

La femme semblait avoir fini son discours ; et déjà, quelques personnes s'étaient enfoncées dans les couloirs sombres. S'il ne se dépêchait pas, tous les couloirs seraient pris, augmentant le nombre d'adversaires potentiels.
Cependant, depuis le hall dans lequel ils se trouvaient, rien ne lui permettait de déterminer si tel choix lui donnait plus de chances que tel autre : alors, décidant de ne pas s'embrouiller dans des considérations stratégiques absurdes, et surtout déterminé à mettre la main sur l'une des pièces avant d'autres, il fendit la foule et se dirigea droit vers le couloir le plus proche, le premier de tous. Et dans un silence de mort, il disparut aux yeux du groupe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Seconde partie : Premières séléctions.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Seconde partie : Premières séléctions.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dans le jardin (seconde partie)
» GROUPE 3 ? Freaky like us - Seconde partie de l'intrigue
» Le dernier croc (seconde partie.)
» [Fiche d'île] Umi Ressha, Seconde partie de GL
» La calotte glaciaire de l'île Severny. (seconde partie)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Freesby :: L'Horlogerie :: Sous-sols-
Sauter vers: